AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Teppaz is Back

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AdP
'56 White Falcon
'56 White Falcon


Nombre de messages : 867
Age : 69
Localisation : La Provence
Date d'inscription : 28/11/2008

MessageSujet: Teppaz is Back   Lun 1 Fév 2016 - 17:00

Me revoilà... J'étais pas loin.

J'ai entendu mon premier "Apache" sur un Teppaz, en Afrique en 1961 je crois, lors d'une "surboum" comme on disait à l'époque.
Il était beige, et sûrement un modèle Oscar de base.
Puis je suis passé à un autre "tourne-disques", puis à plus rien, puis aux premiers CD.
En 2011, en vidant la maison de ma mère pour les raisons qu'on devine, nous dénichons dans un coin du garage, posé sur une étagère à outils, un Teppaz jamais vu, dont nous ne savons rien.
Sans idée particulière, je l'embarque, trouvant dommage de perdre cet héritage du passé venu de nulle part.
Il manquait simplement la cellule.
Il a dormi à nouveau dans mon garage, posé sur une étagère.
Courant 2015, je juge raisonnable de lui faire quitter cet endroit propice à la dégradation (froid ou chaleur, humidité, poussière). Il se retrouve dans la pièce musique.
Ayant en deux ans constitué une assez belle collection de vinyles, je m'amuse à compléter ma platine par un tourne-disque comme on en sort des tonnes aujourd'hui, à trois francs six sous, direct de Chine. Histoire de jouer quelques disques usés lors d'une soirée entre amis.
L'horreur sonore absolue ! Au bout d'une demi-heure, le son agressif, nasillard et faiblard à la fois était devenu insupportable. Je renvoie le bazar à Amazon, qui me rembourse d'autant plus facilement qu'ils avaient annoncé une puissance supérieure à la fiche constructeur, et que les 45T s'arrêtaient avant la fin.
J'ai alors pensé à nouveau à Oscar. Après m'être assuré qu'il s'allume et ne distribue pas illico de la fumée, je trouve un site sérieux qui vend ce qu'il faut remplacer :
- la cellule (saphir d'un côté, diamant de l'autre)
- le disque caoutchouc recouvrant le plateau (celui d'origine était un peu sec et décentré). Il est fait de telle façon qu'il n'accepte et n'a pas besoin de centreur de 45T.
- la petite pastille Teppaz disparue de la tête.

Voici Oscar en action :



A ma grande satisfaction, le son (bien d'époque), est largement supérieur aux daubes actuelles de cette catégorie.
Il faut reconnaître qu'avec un ampli à lampes, la différence est bien là .
Bien entendu, je passe là dessus des disques que j'ai en double, car on ne peut régler la force d'appui de la pointe, qui est considérable (les forums spécialisés parlent de plus de 10 g, alors que ma platine est réglée vers 1,8 g...).
Mais quand vous voyez l'état du disque en question, on se doute bien qu'avec une platine actuelle on ne serait pas loin du décrochage.
Et lui, il s'arrête bien quand il faut !



C'est ainsi qu'Oscar est revenu de Loin.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/Montaigne92/videos
j.s.c
'55 Round Up
'55 Round Up


Nombre de messages : 310
Age : 44
Localisation : seine et marne
Date d'inscription : 16/09/2013

MessageSujet: Re: Teppaz is Back   Mar 2 Fév 2016 - 10:48

Assez cool ce tourne disques à papa ! Shit
Revenir en haut Aller en bas
Jen Lewis
'56 White Falcon
'56 White Falcon


Nombre de messages : 739
Age : 58
Localisation : Dordogne
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: tourne disque   Mar 2 Fév 2016 - 13:22

Salut Alain,

Quelle belle histoire tu nous contes là. Oui le vinyle est de retour et les "tourne-disques" itou.
Enfin devrait-on dire les platines car les grandes marques ont trouvé le bon filon ; certainement encouragées par la défection du CD devant la musique dématérialisée.
Et puis l'affaire est rentable car les platines coûtent aujourd'hui le même prix qu'à l'époque sauf que c'est en euros donc six fois plus chères ! Pourtant c'est souvent les mêmes machines que dans les années quatre-vingt juste réactualisées...
Comme toi, J'ai conservé ma platine Thorens achetée en 1984. Elle a 30 ans déjà, elle est comme neuve et tourne impeccablement.
Seul le bras commence à grincer un peu. L'écoute sur ma chaîne pure classe A est tout simplement du vrai bonheur surtout avec des galettes de 180g.
Le Teppaz était un fleuron français. Si le son est si bon, cela vient de l'ampli un pure classe A à tube.
C'est comme nos Gretsch, rien ne sert de changer. Le vintage c'est souvent ce qui se faisait de mieux.
Pour les puristes, la lampe qui équipait le Teppaz Oscar est l'UCL82.  Une lampe radio-TV dont la particularité est qu'elle est double en fait : c'est une triode/penthode. Très rare.

Bonne écoute Alain.

JL.
Revenir en haut Aller en bas
AdP
'56 White Falcon
'56 White Falcon


Nombre de messages : 867
Age : 69
Localisation : La Provence
Date d'inscription : 28/11/2008

MessageSujet: Re: Teppaz is Back   Mar 2 Fév 2016 - 15:12

Merci à vous, Jen en particulier toujours précis, dont j'ai plaisir à lire les interventions.
Ce Teppaz Oscar II coûtait 236 Francs (nouveaux) à sa sortie (vers 1963). Environ 330 € aujourd'hui compte tenu de l'inflation. Mais tout ou presque (sauf composants électroniques) sortait de chez Teppaz, je pense qu'il serait impossible à produire à ce prix en France.
Une idée du cycle de fabrication :



D'après mes lectures récentes, Teppaz a été le premier a équiper un tourne-disques d'un moteur électrique. Les atouts de ce modèle, vendu dans le monde entier : sa robustesse, sa transportabilité.
Points faibles : pas de réglages du bras de lecture (ni contrepoids, ni dispositif anti-skating).
Ensuite la concurrence a sorti des dispositifs élaborés (changeur automatique de 33 ou 45T par exemple). Enfin Mai 68 puis les japoniaiseries ont mis fin à cette entreprise familiale qui avait obtenu par deux fois l'Oscar de l'Exportation pour le volume et la proportion de ses ventes à l'étranger. Deux Oscars pour un Oscar et tant d 'autres modèles...
Celui que j'ai remis en activité a subi quelques chocs du côté le plus fragile (bras de lecture, dont le bout du levier est cassé), avec une ou deux éraflures de la peinture de la platine dans cette zone.
Les "surboums" pouvaient être agitées. Ça fonctionne néanmoins.
Il était depuis plusieurs dizaines d'années en position 45T, alors que la notice recommande de remettre le curseur de sélection en position zéro après utilisation, pour éviter de "marquer" le caoutchouc du galet d'entraînement. J'ai la chance que ça ne s'entende pas vraiment au point d'être gênant.



J'ai écouté en simultané une version CD et celle-ci : même durée, même hauteur de son, pas de pleurage... La partie "platine" était vraiment le point fort pour l'époque.
J'ai réuni pas mal de docs sur Teppaz, si ça en intéresse certains.
Mais je confirme que je joue mes vinyles de qualité uniquement sur ma chaîne via une platine moderne.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/Montaigne92/videos
Jen Lewis
'56 White Falcon
'56 White Falcon


Nombre de messages : 739
Age : 58
Localisation : Dordogne
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: Teppaz !   Mar 2 Fév 2016 - 15:44

Merci Alain,

je rajouterai sans aucun chauvinisme ni prétentions ni rien de ce genre que Teppaz était une société lyonnaise dont l'usine (où les ateliers ?) se situaient à côté de chez moi quand j'y habitais et du quartier ou je travaillais. Sur Croix rousse à deux pas de la Drac et à Craponne. Avoir été lyonnais pendant dix huit ans cela marque.
Cela dit, je n'ai pas vu beaucoup de Teppaz en circulation à Lyon sur les vides greniers ou dans des magasins d'antiquités, quelle tristesse !

Jen.
Revenir en haut Aller en bas
Colonel Blues
'57 White Penguin
'57 White Penguin


Nombre de messages : 1021
Age : 56
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Teppaz is Back   Jeu 11 Fév 2016 - 21:01

Un Teppaz !!! Quel mythe !!!
Quand tu avais ça, tu étais le roi de toute les boums !!! Invité partout comme DJ !!! thumleft
Revenir en haut Aller en bas
http://colonelblues.bandcamp.com/
AdP
'56 White Falcon
'56 White Falcon


Nombre de messages : 867
Age : 69
Localisation : La Provence
Date d'inscription : 28/11/2008

MessageSujet: Re: Teppaz is Back   Dim 14 Fév 2016 - 8:31

Jen Lewis a écrit:

Cela dit, je n'ai pas vu beaucoup de Teppaz en circulation à Lyon sur les vides greniers ou dans des magasins d'antiquités, quelle tristesse !

Par contre beaucoup d'offres sur eBay, modèles dans leur jus, ou d'autres révisés, ainsi que des accessoires ou pièces détachées, qu'on retrouve aussi sur le site Paleophonies. C'est là que j'ai trouvé ma cellule et le tapis en caoutchouc neuf refait à l'identique (disque rouge).

Un autre site toutes marques, qui vend aussi les Teppaz révisés : Hifi-Antique

Colonel Blues a écrit:
Un Teppaz !!! Quel mythe !!!
Quand tu avais ça, tu étais le roi de toute les boums !!! Invité partout comme DJ !!! thumleft

A ma connaissance, Teppaz fut le premier à mettre un moteur électrique sur un tourne-disque. Le sérieux de sa fabrication et le côté nomade de ses petits électrophones fit son succès, au point qu'en quelques années il décrocha deux fois l'Oscar de l'Exportation (mais le nom de baptême du modèle que je présente ne vient pas de là puisque il était déjà produit).
Il en vint à ouvrir des usines d'assemblage à l'étranger.
Par contre il ne réussit pas à mettre au point avant la concurrence les centreurs-distributeurs de 45T permettant justement d'aligner plusieurs slows de suite pour que le DJ ait aussi des chances d'emballer.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/Montaigne92/videos
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Teppaz is Back   Aujourd'hui à 22:48

Revenir en haut Aller en bas
 
Teppaz is Back
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Teppaz is Back
» blues play back en G
» TEPPAZ
» BOBBY LOLLAR – THE “BAD BAD BOY” IS BACK GOOD
» back door gang

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Miscallenous :: All... DIY but not Gretsch-
Sauter vers: