AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Rancher, histoire et upgrading

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jen Lewis
'56 White Falcon
'56 White Falcon


Nombre de messages : 739
Age : 58
Localisation : Dordogne
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: Rancher, histoire et upgrading   Mer 31 Aoû 2011 - 19:37

La Rancher est née en 1954, elle descend d'une lignée de Synchromatics à table plate apparues après la guerre. Elles étaient trois. La 400F de 18 pouces fut la plus grande guitare à table plate jamais produite ; la 125F de 17 pouces et la Sierra 75 de 16 pouces.
Dans les années 50 les deux extrêmes de la gamme disparaissent. La 125F devient la Town and Country en 1954 et se double d'une version western, la célèbre Rancher. De construction identique à la 125F, la Rancher est orange (en fait red amber) sa tête est noire avec un fer à cheval incrusté. Le manche présente des blocs repères gravés aux motifs cactus et cowboy. Sa plaque pickguard n'est plus suspendue comme sur la 125F mais visée à même la caisse. Cette plaque est en fausse écaille très épaisse et la tête de taureau y est gravé en blanc. Sur la table trône un superbe G marqué au fer à bétail.
Voilà LA rareté la cutaway !
Vers les années soixante, seule la Rancher subsistera dans la gamme des acoustiques. Elle sera modifiée comme toutes les Gretsch d'année en année jusqu'en 1978. (remplacement des motifs par les repères en demi lune ; plus de G sur la table ; plus de tête de taureau). Les dernières productions Baldwin avaient été modernisées. En 1975, le fameux chevalet synchronized était remplacé par un élément conventionnel à barre en os et chevilles de fixation des cordes. Je pense qu'à cette époque le fond était devenu plat.
Car les Synchromatic FT se différenciaient de la Gibson SJ200 par un important détail de lutherie, elles conservaient le corps d'une guitare de jazz bombée. Ces guitares à fond bombé sont des archback. De plus Gretsch tenait à son chevalet suspendu. Il transforma le chevalet classique pour conserver le synchronized bridge et permettre une fixation des cordes façon cordier chromatic. D'où cet énorme chevalet triangulaire. La rosace elle même était triangulaire comme sur certain modèle de Synchromatic 400 d'avant guerre.
À la renaissance, en 1990, la Rancher réapparue au catalogue. Mais c'est le modèle 1975 qui servit de base. Uniquement disponible pleine caisse acoustique dans un premier temps, une version à pan coupé électro fit son apparition. Il en existe même une série spéciale avec vibrato Bigby.
Puis il y eu une douze cordes ; une double manche ; une bleue au catalogue 2000. À cette époque Fred Gretsch créa la série Sweet sixteen, des seize pouces très colorées, pleine caisse acoustique dont une magnifique verte anniversary deux tons, une mauve, etc. Une série junior en électro avec pan coupé fut déclinée sur la même base de couleur sauf l'anny verte fumée. Finalement il y eu une basse Rancher et une sublime White Falcon Rancher.
from the Gretschpages
Bizarrement en 2004 quand Fender signa avec Fred Gretsch, la plupart des modèles acoustiques et Rancher disparurent. Ne furent maintenues que la classique avec ou sans pan coupé, la Falcon et les Juniors sauf en couleurs vives.
Une nouvelle référence apparue, la 5022C, la version moins chère de la 6022C. Les différences sont cependant moindres. Même couleur mais le corps et le manche sont en acajou. Le micro interne est supprimée. Les mécaniques sont d'une sous marque asiatique et il n'y a ni G gravé ni longhorn sur la plaque papier à cigarette.
Cependant cette Rancher façon Electromatic 5120 est fabriquée chez Perless en Corée possède une table massive en pin ; sa finition est excellente.
La décoration est proche du modèle 1960. Le son est ample majestueux.
Voici la mienne avant modification.
En fin de vie elle aura l'honneur du G-brand et de la tête de taureau sur la plaque comme sa grande sœur.
Les Rancher ont disparu du catalogue cette année sans que l'on comprenne pourquoi...
Quand j'ai acheté la mienne, je venais de rater deux fois une Sweet 16 pouces verte anny et la sublime Hawaïan. Je me suis rabattu sur cette nouveauté. C'est une très belle guitare. Son orange est en fait rouge amber à cause de l'acajou. Sa table massive est superbe. Il lui manquait les accessoires de la pro. J'ai commencé par changé la barre du chevalet en composite pour une vraie en os. J'ai aussi demandé à mon luthier d’en confectionner une en ébène. Puis Xmen Rock m'a refait la plaque avec gravure de la tête de taureau. Ce gars est un spécialiste des pickguard, sa plaque est une réussite totale. Pourquoi blanche ? Simplement en souvenir des 16 pouces disparues. Même sur l'orange, la plaque était blanche. Plus, il m'a gravé le G Brand sur la table. Son site en fait la promotion. Et bien champion gars ! C'est ce qui fait la différence.
Enfin me retrouvant avec les très belles mécaniques Gotoh marquées au G Arrow de la Falcon, je les ai fait remonter sur la Rancher ce qui lui donne un cachet noble. Quand aux chevilles, elles sont en palissandre incrustées d'un point d'abalone, une trouvaille très anciennes chez piano Ham à Paris.
Conclusion, c'est un upgrading très bien mené qui la situe plus près d'un 6022.
J'ai d'ailleurs une anecdote pour la belle Rancher pro. Je l'ai vue une seule fois. C'était à Paris, rue Pigalle en 1995. J'en suis resté bouche bée tant elle était belle. Elle coûtait plus de 10000 balles, une somme énorme à l'époque. Je n'en ai jamais plus revue une seule. L'autre que j'ai tenue en main grâce à Xmen c'est sa Rancher vintage archback 1958. Voilà la fin de l'histoire. Ce que j'aimerai de tout cœur, c'est que Fender ressuscite la Rancher 54 sur base de la Synchro 400 et la Synchromatic 400F sur la base d'une Jimmie Vaughan. Mais c'est une autre histoire. En prime allez les voir sur le site de Fretted Americana, elles y sont toutes les deux c'est rare !
Jen Lewis
Merci à tout ceux qui ont posté les photos des Gretsch qui constituent ma collection de pics !
La fille s’appelle Alyssa.
Revenir en haut Aller en bas
BernardB
'56 White Falcon
'56 White Falcon


Nombre de messages : 778
Age : 54
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 16/03/2011

MessageSujet: Re: Rancher, histoire et upgrading   Ven 2 Sep 2011 - 22:19

super sujet
merci pour ce point détaillé sur cette guitare méconnue !
Revenir en haut Aller en bas
Mister M
Administrateur


Nombre de messages : 5928
Age : 45
Localisation : comme cajun
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: Rancher, histoire et upgrading   Mer 7 Déc 2011 - 17:49

effectivement super sujet
je l'avais meme pas vu ........ Embarassed
merci..
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/sb18rock
Mister M
Administrateur


Nombre de messages : 5928
Age : 45
Localisation : comme cajun
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: Rancher, histoire et upgrading   Jeu 22 Déc 2011 - 21:02

je vient de m'apercevoir que tu avait aussi la" way out west"green en palette euh....... de chez gretsch

trop fort avec encore sa boite .......
alors elle sonne comment celle la ???????
un test un test cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/sb18rock
Jen Lewis
'56 White Falcon
'56 White Falcon


Nombre de messages : 739
Age : 58
Localisation : Dordogne
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: Re: Rancher, histoire et upgrading   Ven 23 Déc 2011 - 15:43

La petite ?
C'est surtout pour la décoration...Un peu comme ce que tu es en train de faire avec ta 5120 relic BZ.
Bien sûr elle est plus que jouable. J'ai monté des cordes silk de chez Martin dessus. Cela lui donne un son plus classique.
Son son est très bon. Vu qu'elle est large aux éclisses, elle sonne comme toutes les petites guitares. Un peu serré dans les graves mais pas trop d’aiguë quand même.
Son point fort, le manche ! Il est parfait. Et la déco, là c'est le pied.
J'ai voulu la verte toujours à cause du raté de la Rancher 16" two tone smoke green anniversary. Même si ce n'est pas le même vert
Ce qu'il faut savoir sur les Americana série c'est qu'elles sont dérivées d'une vintage qui a bel et bien existé. La Burl Ives Junior.
C'était la version étude de la folk 6004 qui était une concurrente de la Martin grand auditorium. Seule différence, l'originale était en acajou massive. L'Americana doit être en tilleul il me semble.
La voilà !


Test peut-être un jour quand j'aurais le temps d’enregistrer quelque chose.
Bye et joyeux Noël !
JL.
Revenir en haut Aller en bas
Mister M
Administrateur


Nombre de messages : 5928
Age : 45
Localisation : comme cajun
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: Rancher, histoire et upgrading   Ven 23 Déc 2011 - 15:47

merci
les motifs de ces guitares sont terrible........
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/sb18rock
Floyd
'56 White Falcon
'56 White Falcon


Nombre de messages : 764
Age : 37
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: Rancher, histoire et upgrading   Ven 20 Jan 2012 - 19:39

Les Rancher sont de retour... en version éco, presentent au NAMM cette année:

http://www.gretschguitars.com/en-FR/products/index.php?series=Acoustic+Collection&section=all
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/Hot.Rod.Zombies
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rancher, histoire et upgrading   Aujourd'hui à 21:25

Revenir en haut Aller en bas
 
Rancher, histoire et upgrading
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» l'histoire de la slide hawaïenne
» [Jeu] Histoire à choix de réponse (prise 2)
» [Vidéo] Emission "Toute une histoire"- Tokio Hotel (19.12.08)
» l'histoire des Dobro et National
» Pourquoi l'histoire et la déco de PiB ne collent pas...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Gretsch History :: Modern Gretsch Professional Guitars-
Sauter vers: